L’euthanasie au Canada: une mise en garde

Rene Leiva, Margaret M. Cottle, Catherine Ferrier, Sheila Rutledge Harding, Timothy Lau, Terence McQuiston, John F. Scott*

Nous sommes des médecins canadiens consternés et concernés par les impacts – sur les patients, sur les médecins, sur la pratique médicale – de l’implantation universelle de l’euthanasie dans notre pays, définie comme un « soin de santé » auquel tous les citoyens ont droit (conditionnellement à des critères ambigus et arbitraires). Beaucoup d’entre nous sont si touchés par la difficulté de pratiquer sous ces nouvelles contraintes prescrites que nous pourrions être forcés, pour des raisons d’intégrité et de conscience professionnelle, d’émigrer ou de se retirer complètement de notre pratique. Nous sommes tous profondément inquiets du futur de la médecine au Canada. Nous croyons que ce changement sera non seulement nuisible à la sécurité des patients, mais également à la perception essentielle par le public – et par les médecins eux-mêmes – que nous sommes réellement une profession dédiée seulement à la guérison et au mieux-être. Nous sommes donc très inquiets des tentatives visant à convaincre l’Association Médicale Mondiale (AMM) de modifier sa position qui s’oppose à la participation des médecins à l’euthanasie et au suicide assist . . . . Continuer la lecture dans le World Medical Journal en anglais | Français

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.